Ressources

La conception originelle du DESS EPE ascendant du Master IEDDT et du Master CoPEnvir était dans l’esprit d’école, avec des liens forts entre étudiants de la promotion et l’équipe de Direction.
L’intensité de la formation, la présence commune des étudiants pendant plus de 500 heures créent un petite communauté fortement liée, dont les éléments restent soudés après l’obtention du diplôme et donc permet par là un réseau fort utile à tous points de vue (stages, emplois, interventions dans le Master).

Moyens mis à disposition par le département de Biologie – Ecologie – Environnement
– un accès privilégié au Département et mise à disposition d’une salle informatique avec internet et logiciels spécialisés ;
– ordinateur portable et vidéo-projecteur ;
– une bibliothèque riche de plus de mille titres comprenant des ouvrages fondamentaux et techniques sur tous les secteurs de l’environnement, tous les rapports de stage ainsi que tous les mémoires bac+4 des anciens.

Moyens de l’association des anciens de la formation

Une association au profil de junior entreprise, créée en 2000, permet, entre autre, de contractualiser des études pour permettre aux diplômés de travailler suite à une offre. Elle permet aussi de gérer des actions de développement durable sur le site du campus, de recevoir l’aide financière destinée au projet collectif de la formation. Elle permet aussi d’organiser les journées d’immersion des nouveaux étudiants en M2.

La Présidente actuelle est Anaïs RAMOND.
Site de l’Association des étudiants : http://univ-verte.asso-web.com

Les sorties d’étude

De nombreuses sorties d’étude, de 4 jours, 1 jour ou 1/2 journée font partie des ressources de la formation :
– voyage d’étude de 4 jours Aveyron : développement durable rural, urbain, industriel.
– sorties sur la question des déchets nucléaires, le management environnemental et la gestion d’espaces naturels par un site industriel, gestion d’un site protégé, usine d’eau potable et captage, station d’épuration et collecte sélective, aménagement des plages du littoral, la réhabilitation des cours d’eau par un syndicat mixte, la réhabilitation des sols pollués à l’arsenic, la maîtrise foncière, la TDENS et ses conséquences dans l’aménagement, le devenir d’un CET… au total une quinzaine de sorties d’études complément indispensable au savoir et au savoir-faire des étudiants.

En 2016 – 2017 :

  • Aveyron : (4 jours), développement durable rural, urbain, industriel.
  • Marcoule, COGEMA (1 jour) : Stockage et perspectives concernant les déchets radioactifs.
  • Montpellier : Gestion de zone inondable (1/2 journée).
  • L’érosion littorale (1/2 journée) : Cas des plages du Languedoc-Roussillon.
  • La T.D.E.N.S. (1/2 journée) : Cas de la cabanisation littorale.
  • La STEP MAERA de l’Agglo de Montpellier (400 000 eqh) (1/2 journée).
  • La chaufferie bois industrielle SERM – Montpellier (1/2 journée).
  • L’incinérateur OCREAL/SITA, Montpellier Lunel-Viel (1/2 journée).
  • L’usine de méthanisation Ametyst – Montpellier (1/2 journée)

Nos partenaires

Ils sont constitués par des intervenants privilégiés d’entreprises ou de collectivités, parfois d’ailleurs nos diplômés, ex-stagiaires. D’autre part la formation peut fonctionner grâce aux entreprises qui, par le biais de la taxe d’apprentissage, permettent de financer toutes les activités d’études extérieures, qui demandent des déplacements en bus et des hébergements. Ceci permet aussi l’acquisition d’ouvrages spécialisés pour la bibliothèque du Master et du matériel informatique.
Figurent ci-dessous nos principaux partenaires.
SITA SUEZ sncf_logo GorgesDeLAllier ressources_clip_image002 EOLE RES ginger egis_eau CR-Auvergne ConservatoireNationaDuSaumon colas BRL CG-Haute-Loire

Menu du site I.G.P.E.

Rentrée 2017/2018
Présentation
Master 1 : contenu
Master 2 : contenu
Débouchés
Ressources
Candidatures
Contacts

F.A.Q.
Ressources
Contacts
F.A.Q.

Les commentaires sont fermés.