F.A.Q.

Page en construction…

Je souhaite connaître
– les diplômes pré-requis pour le M2
– les effectifs en M1 et en M2
– les modalités de contrôle des connaissances pour le M2
– le montant des droits d’inscription
– les professionnels qui interviennent dans le M2
– le Département de Biologie – Ecologie – Environnement
—————————–

Les diplômes requis sont les suivants
– M1 IGPE (UM3)
– M1 de Géographie et Géographie parcours Environnement
– M1 d’Aménagement ; M1 Sciences politiques
– M1 ou IUP sur le thème de l’environnement ou du patrimoine naturel
– M1 Biologie des Populations et des Ecosystèmes
– Diplômes de niveau équivalent à ceux cités ci-dessus
Remarque : un plus est constitué par un bac scientifique ou un diplôme scientifique dans le cursus.

Dans tous les cas la qualité des stages et celle du mémoire sera déterminante.

Effectifs en M2 :

30 (en formation initiale et en formation continue).

Effectifs en M2 :
en formation initiale : 21 minimum ;
en formation continue : 04 maximum

Les disciplines pré-requises (2 sur 4 de préférence) :
1) Géographie – Environnement – Aménagement
2) Ecologie appliquée à la gestion des milieux et de l’espace
3) Notions de droit public, droit de l’aménagement, droit de l’environnement
4) Notions d’administration et de finances des collectivités, de conduite de projet,
de développement local.

Modalités de contrôle des connaissances dans le Master 2 I.G.P.E. ?

Evaluation du 1er semestre : 30 ECTS

Les évaluations (orales et écrites) se feront dans le cadre des UE. Les UE sont compensables :
– travaux écrits personnels ou réalisés en petits groupes, une attention particulière est portée à la qualité rédactionnelle des travaux ;
– présentations orales personnelles ou réalisées en petits groupes, une attention particulière est portée à la qualité des orateurs (aisance, force de proposition, gestuelle…) ;
– écrits terminaux : les évaluations tiendront compte des capacités d’analyse, de synthèse et
d’expression ainsi que des capacités de conduite de projet. La qualité rédactionnelle est largement prise en compte.

ATTENTION LES DEUX SEMESTRES NE SE COMPENSENT PAS.
Evaluation du stage : 30 ECTS
Le stage professionnel du 2ème semestre fait l’objet d’une UE particulière dont le coefficient est égal à celui des UE des enseignements du 1er semestre.

Le stage fera l’objet d’une évaluation spécifique :

par la structure d’accueil ;
par l’appréciation du rapport de stage et de l‘oral de soutenance, qui doit constituer l’aboutissement de la formation. Le rapport sera restitué devant un jury.

Je voudrais connaître le montant des droits d’inscription.

Formation initiale :
Voir le site de l’Université Paul-Valéry.

Formation professionnelle continue :
Pour toute information et pour l’établissement du dossier (CIF, AFR, Congé de formation professionnelle, Plan de formation), s’adresser au SUFCO, Université Paul-Valéry Montpellier 3. Tél. : 04 67 14 55 72 ; site web : ici

Quels sont les professionnels qui interviennent dans le M2 ?

Ils appartiennent aux secteurs suivants, ce sont ou des chefs de services de collectivités ou du secteur privé, notamment :
– Directeurs ou coordonnateurs des services Environnement des villes (Ingénieurs
de ville) ;
– Responsables Environnement de Bureaux d’études ;
– Consultants Environnement et développement local ;
– Responsables DDT/Environnement et DREAL ;
– Responsables Environnement de Conseils Généraux ;
– Responsables de Communautés de Communes et de Chartes intercommunales ;
– Responsables de Parcs Nationaux, Régionaux ;
– Formateurs CNFPT/ENACT ;
– Elus ayant en charge la politique environnementale d’une collectivité .
– Juristes du droit de l’environnement et de l’aménagement.

Qu’est-ce que le Département de Biologie – Ecologie – Environnement de l’Université Paul Valéry Montpellier 3) ?

Ce Département de l’UM3 (UFR 3 – Faculté des Sciences Humaines et Sciences de l’Environnement) est constitué d’enseignants-chercheurs en Ecologie, Biologie et Environnement. Depuis plus de 40 ans il a acquis une forte expérience en matière d’évaluation et de gestion du patrimoine biologique et de gestion des problématiques environnementales. Il a constitué et/ou appartient à des réseaux concernant ces questions. Il est impliqué dans des programmes sur les espèces et espaces protégés ou la gestion de problématiques environnementales.

Les enseignants-chercheurs du Département interviennent ou sont intervenus dans le domaine de l’environnement en qualité de :

Président de Parc national ;
Responsables de structures de développement local ;
Membres de Conseils Scientifiques Régionaux du Patrimoine Naturel ; de Conseils Scientifiques de Parcs nationaux ; Experts S.I.G. et auprès de la Convention relative à la conservation, à la vie sauvage et au milieu naturel d’Europe (Convention de Berne).


Menu du site I.G.P.E.

Menu du site I.G.P.E.

Rentrée 2017/2018
Présentation
Master 1 : contenu
Master 2 : contenu
Débouchés
Ressources
Candidatures
Contacts

F.A.Q.

Les commentaires sont fermés.